Régime sans sucre

Programme minceur vacances

régime minceur vacances

Comment ne pas reprendre en vacances les kilos perdus avant le départ ? Et continuer à perdre du poids sans pour autant sacrifier pique-niques, apéros et petits restos ? Suivez notre programme minceur.

Aliments énergétiques, préparations et cuissons intelligentes, combinaisons savoureuses qui allient plaisir des sens et bienfaits pour la santé… Les menus proposés font davantage penser à une cuisine de gourmets qu’à des repas diététiques à 1 500 calories par jour. C’est la magie d’un régime conçu pour maigrir sans contraintes.

Principe du régime vacances :

Manger toutes les catégories d’aliments, et surconsommer des protéines (viande, poisson, oeuf…), dont l’assimilation oblige l’organisme à brûler plus de calories qu’avec les autres nutriments. De cette manière, la masse grasse diminue, tandis que la maigre (les muscles) est préservée. Et, comme les protéines font office de coupe-faim, on mincit sans fringales ! Ce régime veille aussi à corriger les facteurs responsables de la prise de poids, systématiquement négligés. Il fait la part belle aux fruits, aux légumes et aux céréales complètes, qui possèdent des vitamines et des minéraux que l’on ne trouve plus aujourd’hui dans les aliments raffinés. Or, ce sont justement ces deux substances qui accélèrent la transformation des aliments. Si l’on s’en prive, on ralentit son métabolisme, la digestion se fait plus lentement et on stocke les calories.

Le but du régime vacances : rétablir l’équilibre

A force d’alimentation débridée, de surmenage, de stress et d’insomnies, la production d’acides est telle qu’un déséquilibre se crée dans l’organisme, empêchant le drainage des toxines. Du coup, on gonfle ! Pour établir un bon équilibre, notre programme privilégie la consommation d’aliments aux propriétés alcalines (ou basiques), comme les épinards, la pomme, le maïs, etc. Autre principe : éviter le sucre ordinaire et les céréales non complètes (pains, riz blancs raffinés) qui ont un index glycémique plus élevé. Ce dernier favorise la sécrétion d’insuline, à l’origine de la rétention des graisses et du grignotage tout au long de la journée.

Dernière spécificité : des apports conséquents en acides gras essentiels (AGE), sous forme de poissons gras (au moins trois fois par semaine) ou d’huiles de première pression à froid. Un apport quotidien de ces acides dits essentiels (car le corps ne les fabrique pas) permet d’imperméabiliser la muqueuse intestinale. Ils empêchent le passage des toxines dans le sang, et protègent ainsi de la destruction des vitamines et minéraux indispensables à l’accélération métabolique, donc à l’amaigrissement. Tous ces éléments réunis vous permettront de perdre une taille par mois sans privation.

N’oubliez pas le petit déjeuner

petit dejeuner

Primordial, ce premier repas ne doit jamais être sauté. Il fournit des calories vitaminées et protéinées qui régulent la faim. Il devient donc plus facile, ensuite, de gérer les autres repas de la journée.

Au réveil, boire très lentement un cocktail drainant composé d’un verre d’Hépar avec un peu de jus de pamplemousse. Rester allongée ensuite quelques minutes.

Un quart d’heure après mélanger 1 yaourt biologique, 4 c. à c. de fromage blanc à 0 %, 1 c. à c. d’huile de carthame, 1 c. à c. de graines de sésame complet non grillé ou de graines de tournesol trempées la veille dans de l’eau de source (germées, leur valeur nutritionnelle s’accroît), 2 c. à s. de germes de blé ou de son d’avoi-ne, 1 c. à s. d’eau de fleurs d’oranger, 1 c. à c. de sucre intégral (dans les magasins bio) et le jus d’un demi-citron. Saupoudrer de cannelle à votre goût, puis battre le tout énergiquement avant de savourer.

Si vous êtes pressée : une fois par semaine, remplacer ce petit déjeuner par un bol de lait de soja, 2 galettes de Weetabix et 2 c. à c. de raisins secs.

Si vous êtes à l’hôtel : prendre 1 yaourt nature accompagné de céréales, 1 tranche de pain complet, 1 c. à c. rase de beurre, 1 c. à c. rase de confiture et une boisson. Evitez les jus de fruits, trop acides pour l’estomac le matin.

Si vous vous levez tard : transformer le petit déjeuner en brunch en y ajoutant 2 tranches de jambon maigre/salade ou du poulet froid/salade, ou deux oeufs coque. Cela vous permettra de tenir sans craquer jusqu’à l’heure de la collation.

Des cocktails drainants pour l’apéro

cocktails

Basta
Conçu pour éliminer les toxines, ce cocktail acidulé doit son efficacité aux propriétés diurétiques du céleri, du citron (riche en vitamine C) et de la pomme. Pour obtenir un verre de 25 cl, centrifuger la moitié d’une pomme granny smith, l’équivalent en céleri et ajouter 1/2 jus de citron.

Déferlante
Sucré et acidulé, ce cocktail lutte contre les rondeurs grâce à la pomme, diurétique, et à l’ananas, connu pour dissoudre les graisses. On y ajoute de la fraise pour son parfum. Pour un verre de 25 cl, compter 1 pomme granny smith, 1/4 d’ananas, et 6 fraises.

Super Tonic
Avis aux personnes fatiguées : ce cocktail doit son goût poivré et citronné au gingembre, un tonique reconnu. Il contient de la carotte, excellente pour les yeux en raison de sa vitamine A, et de la pomme, diurétique. Pour 25 cl, prévoir du gingembre, 1 pomme granny smith, des carottes.

Au déjeuner, des sandwichs légers

sandwich

Ils fournissent les fibres et les protéines indispensables à une digestion rapide et à une satiété durable. A déguster sur le pouce !
Pour les préparer, comptez systématiquement deux tranches de pain complet de 40 g chacune légèrement toastées et de la salade, que vous effilocherez sur chaque tranche. Protéines et légumes sont à volonté.

Lundi : au crabe
Mélangez une boîte de crabe avec une sauce salade (vinaigrette allégée + aromates + estragon frais). Tapissez-en le sandwich, recouvrez de rondelles de tomates.

Mardi : au boeuf
Garnissez votre sandwich de tranches de rosbif, ajoutez des champignons crus émincés. Nappez d’une sauce à l’avocat (écrasez 1/4 du fruit mûr, puis mélangez-le à 1 c. à c. de fromage blanc et 1 c. à c. de moutarde. Salez et poivrez à votre goût).

Mercredi : au saumon frais
Hachez le poisson au couteau et mélangez-le à la sauce yaourt (yaourt bulgare + moutarde + vinaigre de cidre + aromates + 1/2 c. à c. de câpres dessalées). Garnissez le sandwich de cette sauce allégée mais relevée, et recouvrez de rondelles de tomates.

Jeudi :au jambon maigre
Sur un lit de poivrons grillés émincés, assaisonnés de vinaigrette, ajoutez le jambon et 2 cornichons.

Vendredi : au saumon fumé
Découpez en lamelles 1 coeur d’artichaut surgelé cuit à la vapeur. Garnissez-en le sandwich, recouvrez du saumon fumé. Nappez le tout d’1 c. à s. de crème fraîche allégée mélangée à du jus de citron et de l’aneth.

Samedi :au poulet
Dans une poêle anti-adhésive, faites dorer dans 1 c. à c. d’huile d’olive 2 oignons émincés. Tapissez-en votre sandwich et recouvrez de poulet cuit. Nappez de sauce au yaourt saupoudrée d’estragon frais haché.

Dimanche : au steak haché
La veille, faites décongeler au réfrigérateur des aubergines grillées surgelées. Le jour même, disposez dans le sandwich la moitié des tranches d’aubergines, un steak haché cuit (5 % de mg), puis recouvrez de l’autre moitié des légumes. Nappez de sauce salade (vinaigrette allégée + aromates).

Collation, la pause coupe-faim

Prise à l’heure du goûter, la collation permet de patienter sans fringale jusqu’au dîner. Un bon moyen d’éviter les grignotages intempestifs, désastreux pour la ligne. Cette pause dégustation au cours de la journée assure une digestion rapide des fruits (ce qui n’est pas le cas en fin de repas, excepté pour la pomme ou la papaye). Or, qui dit digestion difficile, dit métabolisme ra-lenti, donc amaigrissement moindre. Prévoyez 150 g de fruits (melon, pastèque, fraises…).

Mais renoncez à la mangue, aux cerises, aux bananes, bien trop caloriques.

Complétez par un yaourt biologique ou un verre de lait de soja vanillé.

Pour le soir, des menus gourmands

diner

Diététiques, mais terriblement savoureux, nos menus respectent l’équilibre alimentaire, soit 55 % de sucres, 30 % de matières grasses et 15 % de protéines. Un vrai régal !

Tous nos repas (proposés sur une semaine) se composent d’un bol de crudités, de 150 g à 200 g de viande maigre, ou de poisson gras ou mi-gras (saumon, maquereau, thon…), de 200 g de légumes, et de 40 g de pain complet ou équivalent (4 c. à s. de riz, pâtes, et céréales complètes cuits, ou une pomme de terre). Ne mélangez pas les protéines animales entre elles au cours du même repas : leur assimilation nécessite des enzymes différentes et ralentit la digestion, donc l’amaigrissement.

Un dîner type

  • Trévise aux maïs, radis roses et pamplemousses.
  • Brochette d’agneau : intercalez tomates, poivrons et oignons entre chaque morceau de viande.
  • Flan au caramel instantané (boutiques bio).
  • 40 g de pain complet ou équivalent.
  • 1 petit verre d’eau.

Trévise au maïs, radis roses, pamplemousses
Pour 4 personnes

  • 1 botte de radis
  • 2 pamplemousses roses
  • Quelques grains de maïs
  • 1 yaourt bulgare
  • 1 c. à s. de ketchup

Lavez, émincez les radis et laissez-les macérer une matinée dans la sauce salade (vinaigrette allégée + aromates).Versez dans un saladier la pulpe des pamplemousses (dont vous aurez retiré les peaux), les radis et le maïs, ajoutez le ketchup mélangé au yaourt. 3 Mettez au réfrigérateur une demi-heure avant de servir.

0 Commentaire(s) Poster un commentaire
Aucun commentaire pour le moment.
Une remarque ? Laissez un commentaire

9541