Régime sans sucre

Le programme d’une diète protéinée

régime proteines

Ce qu’il faut savoir sur la diète protéinée

Lors d’une perte de poids par un régime hypocaloriquequelconque, on peut perdre de l’eau, du muscle ou de la graisse.
La perte d’eau isolée, par la prise de diurétiques par exemple constitue une DESHYDRATATION ; elle est dangereuse car :

  • la fonte musculaire entraîne une fatigue.

N’oublions pas que le muscle le plus important de l’organisme est le cœur. Elle expose de surcroît à une reprise de poids ultérieure rapide par acquisition de la graisse.
Le tout aboutissant à une résistance à l’amaigrissement.

  • Finalement, seul un amincissement s’effectuant uniquement aux dépens de la masse grasse est intéressant .

La conservation de la masse musculaire doit être la priorité majeure de tout régime hypocalorique.
Cet amincissement sélectif ne peut être obtenu de manière rapide et durable que par la diète protéinée ou régime d’épargne protéique.

Qu’est ce qu’un régime amincissant ?

Un régime amincissant est par définition une mise en état de carence calorique :

  • Par restriction de l’ensemble des nutriments : protéines, glucides, lipides, vitamines et minéraux. C’est le principe des régimes hypocaloriques « équilibrés », et des substituts de repas ;ceci entraînant une perte de poids générale : muscle et tissus gras, s’accompagnant d’une sensation de faim, de fatigue et de nervosité.
  • Par restriction des nutriments énergétiques : glucides, lipides, et maintien de l’apport en protéines, vitamines et minéraux. C’est la base des cures protéinées .Cela permet une fonte uniquement du tissus adipeux, la masse musculaire est conservée, voire augmentée en cas de pratiques physiques. La perte de poids est rapide, sans sensation de faim et de fatigue et rend tonique.

Rappel physiologique :

Rentrent dans les cellules de graisse :

  • Les lipides
  • Les glucides ( rapides et lents ) en excès et transformés en lipides. L’organisme trouve son énergie à partir de 3 origines, par ordre de priorité :
  • Les glucides ou sucres à partir du glucose sanguin ou du glycogène (forme de stockage des sucres).
  • Les lipides ou graisses présents dans le sang ou stockés dans le tissus adipeux.
  • Les protéines musculaires.

Les glucides étant le carburant prioritaire, l’organisme utilisera ses réserves de graisses lorsque les premiers seront épuisés.

La diète protéinée est un régime à très basses calories (R.T.B.C ) qui apporte l’énergie sous forme protéique. Ce régime doit être impérativement supplémenté en vitamines, sels minéraux (sodium, potassium, magnésium, calcium ) et oligo-éléments pour éviter une déficience, fatigue et trouble cardiaque.

Les protéines apportées doivent être de haute valeur biologique :

Cela signifie qu’elles doivent contenir tous les aminés essentiels en quantité suffisante, c’est à dire avoir un indice chimique égal ou supérieur à 100 ( 100 étant la valeur de référence de l’œuf).
Les préparations protéinées utilisées sont des protéines végétales (soja en particulier) et des protéines animales (œuf, lait) afin d’appoter tous les acides aminés essentiels.

Déroulement d’une diète protéinée

EN PRATIQUE :
La diète protéinée doit commencer par une phase d’amincissement de 7 à 14 jours selon les cas.

On remplacera les repas par des protéines de Hautes valeurs Biologiques et des légumes en abondance ( sauf un repas hyperprotéiné conservé).

A la fin de cette phase d’amincissement,on passera à la phase de transition au cour de laquelle les protéines « naturelles », telles que la viande ou le poisson, de même que les glucides, seront réintroduits progressivement.

Cette phase de transition dont la durée est variable (7 ou 14 jours), doit être respectée impérativement afin de rétablir le métabolisme normal de l’organisme et éviter ainsi une reprise de poids ultérieure

PARENTHESE :
Le régime hypocalorique est comparable à la plongée sous-marine ; quand on descend en profondeur, les paliers de décompression sont obligatoires pour remonter à la surface.

De même, lorsqu’on pratique un régime à basses calories, il est indispensable de respecter un certain nombre de paliers avant de revenir à un régime normo-calorique.

En effet, la finalité n’est pas d’être constamment sous régime, mais de perdre du poids par un régime adéquat, pour revenir ensuite à une alimentation équilibrée (phase de stabilisation).

CONTRE-INDICATIONS DE LA DIÈTE PROTÉINÉE

  • Insuffisance rénale grave
  • Insuffisance hépatique grave
  • Insuffisance cardiaque, accidents cardio-vasculaire et cérébraux
  • Grossesse, allaitement
  • Troubles du comportement alimentaire
  • Hypokaliémie

Si vous avez un doute sur votre état de santé, votre médecin est la seule personne à consulter.

1ère PHASE

Journée type de la diète protéinée mitigée.
Cette phase est une étape très importante dans votre régime. Elle est facile à suivre et est élargie à un niveau de choix d’aliment variés ce qui rend le régime plus convivial.
La diète protéinée mitigée peut être suivie plusieurs mois sans danger, si vous suivez attentivement nos conseils.

MODES DE PRÉPARATION DES LÉGUMES OU PLATS PROTÉINES

Les modes de cuisson recommandés sont : à la vapeur, en papillotes, en cocotte, à l’eau, à l’étouffée sans matières grasses, ou nature

Les assaisonnements vous permettent de relever vos préparations : sel, poivre, jus de citron, toutes les fines herbes et aromates, vinaigre, moutarde, ail, oignon et les bouillons cubes dégraissés.

AMINCISSEMENT 7 OU 14 JOURS

PETIT DEJEUNER
1 préparation DIETLINE
café ou thé léger sans sucre

¨
COLLATION 10H (facultatif)
1 préparation DIETLINE

¨
MIDI*
1 préparation DIETLINE
légumes et crudités à volonté

¨
COLLATION 16H (facultatif)
1 préparation DIETLINE

¨
SOIR*
1 REPAS HYPERPROTEINE
à composer avec un aliment de chacun des groupes 1/2/3

* les repas du midi et du soir peuvent être inversés.

Suivez attentivement la liste des aliments autorisés.

  • En cas de faim, vous pouvez ajouter 1 sachet ou 1 barre DIETLINE. Ils vous apportent un effet de satiété, sans ralentir la perte de poids.
  • Vous pouvez consommer 1 produit laitier par jour sous la forme suivante :
  • 1 yaourt nature 0% ou 100 g de fromage blanc à 20% ou 2 petits suisses à 20%. Ce produit peut être pris au repas de votre choix ou être utilisé dans une préparation culinaire ( ex : sauces à base de yaourt ou de fromage blanc).
  • Buvez au moins 1,5 L d’eau par jour.
  • Ne consommez pas les autres aliments : pain, les fruits sous toute forme (jus de fruits, compotes…), les produits laitiers gras (fromages), tous les féculents, l’alcool (vin, bière) et le sucre ou produits sucrés (l’aspartam est autorisé)

2ème PHASE : TRANSITION

Comme son nom l’indique, cette phase sert d’intermédiaire indispensable entre la période d’amincissement et le retour à une hygiène alimentaire équilibrée et variée.

Au cour de cette 2ème phase vous allez donc élargir votre alimentation et réintroduire progressivement les aliments interdits au cours de la phase précédente afin de parvenir à un équilibre pondéral permanent.

LES REGLES EN PHASE DE TRANSITION

Vous allez diminuer le nombre de sachets DIETLINE et réintroduire progressivement les aliments jusqu’ici interdits tout en supprimant les aliments trop riches en calories (sauces, charcuteries, pâtisseries…) Les glucides (ou sucres) sont réintroduits progressivement dans l’alimentation.

1ère semaine

Le pain, choisissez de préférence du pain complet ou aux céréales (l’index glycémique est plus bas) et consommez-le au petit déjeuner.

2ème semaine

Au dîner, féculents (pâtes, riz, tagliatelles DIETLINE ou légumes secs (pois chiches, lentilles …) deus fois par semaine, et à raison de 100g cuits à la place du pain.

TRANSITION 7 OU 14 JOURS

PETIT DEJEUNER
1 tranche de pain complet ou 2 biscottes
1 produit laitier
café ou thé léger sans sucre

¨
COLLATION 10H (facultatif)
1 préparation DIETLINE

¨
MIDI
1 préparation DIETLINE
légumes et crudités à volonté

¨
COLLATION 16H (facultatif)
1 préparation DIETLINE

¨
SOIR
1 repas EQUILIBRE
voir aliments des groupes 1/2/3

  • Pensez à pratiquer une activité physique régulière ( 1 heure 2 à 3 fois par semaine) qui aide à l’amincissement et à remodeler votre silhouette.
  • En dehors des produits autorisés, évitez les autres aliments tels que :le sucre et les produits sucrés (pâtisserie, glaces, bonbons, chocolats…) les plats riches en matières grasses (sauces, charcuteries, fromages > 25% de MG. Et l’alcool (exceptionnellement, vous pouvez consommer 1 verre de vin ou 1 coupe de champagne).
  • Ne sautez pas de repas.
  • Mangez dans le calme et de préférence à heures régulières.

3ème PHASE : STABILISATION

Cette étape est très importante puisqu’elle permet de stabiliser votre nouveau poids de forme. Elle est basée sur une hygiène alimentaire avec quelques règles de diététique simples. A ce stade, vous n’êtes donc plus en régime, mais vous apprenez à mieux vous nourrir, ce qui est indispensable pour améliorer votre santé et votre équilibre général.

JOURNEE TYPE DE PHASE DE MAINTIEN

  • Ne sautez pas de repas.
  • Ne grignotez pas en dehors des repas.
  • Pratiquez une activité physique régulière : le sport vous aide à maintenir votre poids de forme.
  • Buvez suffisamment : il faut boire 1,5 litre d ‘eau par jour pour faciliter la digestion.

LES ECARTS :

Dans la vie de tous les jours, vous pouvez être amené à faire des écarts alimentaires (invitations, sorties …) c’est-à-dire que vous ne pouvez pas respecter les règles diététiques mentionnées dans ce dépliant.

Afin de ne pas reprendre de poids, revenez le lendemain de l’écart à une journée de diète protéinée pour ne pas stockée les graisses. Cependant, les écarts doivent rester ponctuels, le but étant que vous adoptiez une bonne hygiène alimentaire.

STABILISATION 7 OU 14 JOURS

PETIT DEJEUNER
3 tranches de pain complet ou 6 biscottes
1 produit laitier
café ou thé léger sans sucre

¨
COLLATION 10H (facultatif)
1 préparation DIETLINE

¨
MIDI
1 REAPS HYPERPROTEINE
A composer avec un aliment de chacun des groupes 1/2/3

¨
COLLATION 16H
1 préparation DIETLINE

¨
SOIR
1 REPAS HYPERPROTEINE
composer avec un aliment de chacun des groupes 1/2/3

BOIRE 1,5 LITRE D’EAU MINERALE PAR JOUR

  • Diminuer la quantité de matière grasses : les lipides ne doivent pas représenter plus de 30% de la ration calorique quotidienne .Eviter les « mauvais lipides ». C’est-à-dire les aliments trop riches ou qui apportent beaucoup d’acides gras saturés, mauvais pour le système cardio-vasculaire. Ce sont les charcuteries, les plats en sauces, les fromages >45% de MG, les viandes très grasses (porc, agneau…), les graisses animales (saindoux, beurre, graisse d’oie…), les gibiers faisandés. Préférez les « bons lipides » : les huiles végétales, les poissons, les fromages frais (yaourt, fromages blancs…), les margarines végétales, les fromages de 25 à 45% de MG.
  • Favorisez les protéines végétales : Les protéines végétales ne sont pas liées, comme les protéines animales, aux graisses et au cholestérol. Elles ne contiennent pas non plus de lactose. Les protéines végétales : Les légumes secs, (pois chiches, lentilles, pois cassés, haricots…), les céréales, le soja, les fruits, les oléagineux ( amendes, noix, noisettes,…) Les protéines animales : La viande, le poisson, les œufs, les produits laitiers.
  • Privilégiez les glucides à index glycémique bas* et consommez modérément les aliments à index glycélique moyen et élevé**

*pâtes, riz, blé, légumineuses, semoule.

**pain blanc, sucre et sucreries, pain complet et fruits secs.

Gestion des repas

GROUPE 1 : ENTREES

  • 100 g de laitue, mâche, scarole ( avec assaisonnement)->70 Kcal
  • 100 g de chicorée frisée, cresson, oseille (avec assaisonnement )->66 Kcal
  • 120 g de pousses de soja (avec assaisonnement)-> 73 Kcal
  • 120 g de concombres en tranches (avec assaisonnement )->73 Kcal
  • 120 g d’endives crues (avec assaisonnement)-> 75 Kcal
  • 100 g de champignons crus ( avec assaisonnement)-> 76 Kcal
  • 5/6 asperges (avec assaisonnement)-> 80Kcal
  • 120 g de poireaux cuits (avec assaisonnement)-> 85 Kcal
  • 100 g de radis + une noisette de beurre-> 90 Kcal
  • 100 g de céleri cru (avec assaisonnement)-> 95 Kcal
  • 200 Ml de potage poireaux pommes de terre -> 72 Kcal
  • 200 Ml de velouté de tomates -> 100 Kcal
  • 120 g de tomates crues (avec assaisonnement)-> 78 Kcal
  • 100 g de choux rouge cru émincé (avec assaisonnement)-> 76 Kcal
  • 100 g de betteraves rouges cuites (avec assaisonnement)-> 80 Kcal
  • 100 g de carottes râpées ( avec assaisonnement) -> 85 Kcal
  • 1 artichaut ( avec assaisonnement)-> 100 Kcal
  • 250 Ml de minestrone -> 87 Kcal

GROUPE 2 : PLAT PRINCIPAL

  • 350 g de moules à la vapeur (avec coquilles )-> 118 Kcal
  • 150 g de colin en papillote-> 118 Kcal
  • 150 g de lieu noir -> 130 Kcal
  • 150 g d’aile de raie grillée -> 133 Kcal
  • 100 g de jambon de Paris à 5% de MG -> 135 Kcal
  • 150 g de merlan vapeur -> 138 Kcal
  • 125 g de crevettes roses -> 140 Kcal
  • 150 g de morue au four -> 145 Kcal
  • 100 g de bifteck grillé -> 147 Kcal
  • 100 g de râble de lapin au four -> 148 Kcal
  • 100 g d’escalope de dinde grillée -> 149 Kcal
  • 100 g d ‘escalope de veau grillée -> 150 Kcal
  • 100 g de steak haché 5% de MG -> 158 Kcal
  • 100 g de foie de génisse grillé -> 160 Kcal
  • 150 g de flétan vapeur -> 166 Kcal
  • 2 œufs durs ou à la coque -> 168 Kcal
  • 100 g de blanc de volaille grillé -> 180 Kcal
  • 2 œuf en omelette -> 180 Kcal
  • 1 petite truite grillée ou pochée -> 190 Kcal
  • 250 ml de potage poulet vermicelle -> 80 Kcal
  • 100 g de saumon fumé -> 146 Kcal
  • 80 g de quenelles de volaille ou brochet -> 155 Kcal

Cuire les poissons et les volailles au grill sans matière grasse, en papillote , à la vapeur ou à l’eau.
Cuire les viandes au grill ou dans une poêle anti-adhésive, sans matière grasse.

LEGUMES

  • 250 g de courgettes cuites -> 28 Kcal
  • 200 g de poivrons cuits -> 34 Kcal
  • 250 g de choucroute (sans jus) -> 35
  • 200 g d’aubergines cuites -> 36 Kcal
  • 200 g de chou fleur cuit -> 38 Kcal
  • 200 g de blettes cuites -> 42 Kcal
  • 200 g de haricots verts cuits -> 46 Kcal
  • 250 g de navets cuits -> 47 Kcal
  • 200 g de cardons cuits -> 48 Kcal
  • 200 g de Brocolis (purée ou vapeur) -> 52 Kcal
  • 200 g d’épinards cuits -> 52 Kcal
  • 200 g de poireaux cuits -> 62 Kcal
  • 150 g de ratatouille niçoise -> 84 Kcal
  • 150 g de petits pois étuvés -> 88 Kcal
  • 100 g de riz complet -> 99 Kcal
  • 100 g pâtes, blé, semoule, pois chiches, lentilles -> 99 cal

GROUPE 3 : FROMAGES

  • 1 yaourt nature -> 60 Kcal
  • 100 g de fromage blanc 20%-> 79 Kcal
  • 1 petit suisse 40% de MG -> 75 Kcal
  • 1 verre de lait demi écrémé-> 33 Kcal
0 Commentaire(s) Poster un commentaire
Aucun commentaire pour le moment.
Une remarque ? Laissez un commentaire

4545