Régime sans sucre

Obésité : les questions à se poser

obesite

Il est très utile de faire un relevé le plus honnête possible de son alimentation, par exemple sur une semaine (comprenant à la fois des jours d’activité professionnelle et des jours de repos). Ce carnet alimentaire précis permettra de répondre à 3 questions concernant l’alimentation.

Aspect quantitatif (combien je mange?)

Il n’est pas nécessaire de peser ce qu’on mange, il suffit d’évaluer simplement les quantités (par exemple 1 assiette de pâtes avec du gruyère, 2 morceaux de poulet, 1 yaourt, 2 cuillères de confiture, 3 tranches de pain, 2 verres de vin, etc).

Aspect qualitatif (qu’est-ce que je mange?)

Sur la base de ce même carnet alimentaire, on peut prendre conscience des préférences et habitudes alimentaires (plutôt des aliments salés, gras, sucrés, de la viande, des gâteaux, etc). Ces renseignements permettent d’identifier des déséquilibres en termes de répartition entre les lipides, les glucides et les protéines.

Aspect social et comportemental (comment je mange?)

Il est important de connaître le rythme des prises alimentaires dans la journée : petit-déjeuner, structuration et heures des repas de midi et du soir (entrées, plats garnis, fromages, desserts), goûters, collations et grignotages entre les 3 principaux repas (nature, volume, fréquence).

Les circonstances dans lesquelles sont pris les repas sont également à préciser : cadre (solitaire devant la télévision, familial avec table mise, professionnel avec sandwich, restaurant, social avec des amis et une convivialité) et sensations associées (faim intense, modérée, prise d’aliment sans appétit, par ennui, parce que ça calme l’anxiété, sentiment de plaisir, de manger au-delà de sa faim, de culpabilité, de dépression …).

Les questions à se poser sur son mode de vie

Un relevé sur quelques jours (incluant des jours de repos) permet de savoir quel est le niveau habituel des dépenses énergétiques liées à l’activité. Il suffit de décrire :

La journée-type en semaine

  • comment vais-je à mon travail (à pied, en vélo, en moto, en auto, en bus, en métro, en train?)
  • quelle est la durée du trajet ?
  • quel est le degré d’activité au travail ? (profession active, sédentaire …)
  • quand je rentre, qu’est-ce que je fais ? (repos, lecture, sport …)

La journée-type de repos

Qu’est-ce que je fais ? (les courses, du sport, des activités de loisir …)

Il est également utile de se demander :

  • ce qu’on pourrait faire pour « bouger plus » dans la vie de tous les jours,
  • quelle activité sportive on aimerait pratiquer,
  • quelles sont les possibilités matérielles de le faire (proximité de la piscine, d’un centre de loisirs, temps pouvant y être consacré, coût et possibilités financières, amis ou famille pouvant être associés).
0 Commentaire(s) Poster un commentaire
Aucun commentaire pour le moment.
Une remarque ? Laissez un commentaire

2402