Régime sans sucre

Consommation du lait : les vertus sur notre organisme

lait et la santé

Le Lactobacillus GG préviendrait les maladies respiratoires et intestinales

Un lait contenant la bactérie Lactobacillus GG, permettrait de prévenir les infections respiratoires et intestinales, en particulier chez les enfants les plus sensibles à ce type de symptômes.

Les bactéries du lait permettraient de prévenir certaines infections communes chez les enfants telles que les infections respiratoires, en particulier chez ceux considérés à haut risque. Ce sont les résultats d’une étude menée par le docteur Katja Hatakka de la Fondation pour la Recherche en Nutrition à Helsinki en Finlande. Cette étude a été publiée dans le British Medical Journal.

571 enfants âgés de un à six ans ont participé à cette étude qui a duré plus de sept mois. Ils ont consommé soit du lait probiotique, c’est à dire du lait contenant des bactéries qui colonisent les intestins et stimulent la production d’anticorps, soit du lait sans aucune bactérie. La bactérie dont il est question ici s’appelle Lactobacillus GG. Les enfants ont consommé en moyenne 260 ml de lait par jour.

Au cours de cette étude, les parents ont renseigné les docteurs sur l’apparition de symptômes respiratoires (fièvre, toux) ou intestinaux (diarrhées, vomissements) ainsi que sur le nombre d’absence de leur enfant à la crèche pour cause de maladie respiratoire ou intestinale dûment diagnostiquée par un docteur.

Les résultats montrent que les enfants qui ont consommé du lait probiotique ont été moins souvent absents que les autres. De plus, on leur a prescrit moins d’antibiotiques qu’aux autres. Ce qui est intéressant quand on sait que la prise d’antibiotiques peut provoquer des diarrhées.

Bien qu’encourageants, les résultats restent encore à approfondir. Cependant, de nombreuses données suggèrent que les organismes tels que le Lactobacillus GG peuvent aider à prévenir les maladies respiratoires et diarrhéiques chez les enfants à haut risque, selon le professeur Christine Wanke de l’université de médecine Tufts de Boston, Etats Unis.

0 Commentaire(s) Poster un commentaire
Aucun commentaire pour le moment.
Une remarque ? Laissez un commentaire

0054