Régime sans sucre

Quel régime si vous avez un taux élevé de cholestérol ?

Régime contre le cholestérol

Un excès de cholestérol est nocif, la diététique fait partie des premières mesures préventives.Le cholestérol est un constituant essentiel pour la vie de nos cellules. Mais un excès de cholestérol dans le sang est nocif pour le cœur et les artères et la diététique fait partie des premières mesures préventives. Le cholestérol est apporté pour une partie par l’alimentation, mais les ¾ du cholestérol sanguin sont fabriqués par le foie, en particulier à partir de graisses saturées apportées par l’alimentation.

Évitez les aliments riches en cholestérol

Certains aliments apportent directement de grandes quantités de cholestérol, il vaut mieux les éviter en cas d’hypercholestérolémie ! C’est notamment le cas de la cervelle de veau (1810 mg/100g), du jaune d’oeuf (1560 mg/100g), et en moindre quantité, des rognons de mouton ou de veau (400 mg/100 g), du foie de porc, de veau ( aux alentours de 300 mg/100 g), du foie de boeuf, du beurre ( aux alentours de 250 mg/100 g), du riz de veau (225 mg/100g)…

La différence entre graisses saturées et insaturées, entre graisses visibles et cachées

Les graisses saturées sont celles qui entraînent une augmentation du « mauvais » cholestérol (LDL-cholestérol), car c’est à partir d’elles que notre foie fabrique du cholestérol.
Les graisses insaturées ont l’effet inverse et entraînent une diminution du mauvais cholestérol. Il faut donc privilégier les aliments qui contiennent des graisses insaturées.
D’autre part, on distingue les graisses cachées, contenues dans les aliments tels que viandes, charcuteries, fromages et lait entier, fruits oléagineux et les graisses visibles, celles que l’on ajoute aux aliments (beurre, huile, margarine, crème fraîche …).

Graisses cachées :

Boeuf, mouton, charcuterie, lait entier, laitages… (Saturées)
Volailles, poissons, amandes… (Insaturées)

Graisses visibles :

Beurre, crème, saindoux, margarine ordinaire, mayonnaise… (Saturées)
Margarines et huiles de tournesol ou de maïs, huiles de pépins de raisins, de noix, d’olives… (Insaturées)

Quelle est la consommation idéale en graisses ?

De mauvaises habitudes alimentaires sont souvent responsables d’un double déséquilibre de notre consommation de graisses :

  • Trop de graisses : les graisses ne devraient constituer que 30 à 35 % de l’apport calorique d’une alimentation bien équilibrée, alors qu’elles en constituent au moins 45 % (contre 20 % il y a un siècle)
  • Des mauvaises graisses : notre alimentation est trop riche en graisses saturées qu’apportent les produits animaux (le beurre, la viande, les charcuteries, les fromages). Les graisses saturées représentent 60 % de nos apports en graisses, alors que 30 % serait l’idéal !

Globalement, notre alimentation ne devrait pas excéder 60 à 80 grammes de graisses par jour, en privilégiant les graisses insaturées.

COMPOSITION EN GRAISSES TOTALES ET EN GRAISSES SATUREES

Quel régime adopter en pratique ?

Il n’est pas possible de supprimer totalement les graisses saturées ou le cholestérol, qui n’existent pas dans les graisses végétales mais seulement dans les graisses animales. En pratique, certains aliments doivent être évités ou diminués, et plus spécialement le beurre, le gras de la viande, les fritures, les charcuteries, les fromages gras. Les crudités, les poissons, les légumes agrémentés d’herbes aromatiques permettent de réaliser des plats appétissants, de même que les fruits et les agrumes qui sont source de vitamines indispensables au bon équilibre de l’organisme. 

La vitamine C et le bêta-carotène apportés par les fruits et les légumes, la vitamine E, apportée par l’huile de soja et l’huile d’olive ont des propriétés anti-oxydantes. Ces vitamines empêchent la transformation du LDL-cholestérol en LDL oxydé, qui est encore plus athérogène que le LDL-cholestérol. Globalement, presque tous les aliments sont bons, à la simple condition de les consommer avec modération et d’éviter de prendre plusieurs aliments riches en graisses saturées ou en cholestérol au cours d’un même repas. N’oubliez pas que les aliments riches en fibres ont la propriété de faire baisser le cholestérol. N’hésitez pas à consommer des céréales non raffinées (pain complet …) et des légumes verts.

0 Commentaire(s) Poster un commentaire
Aucun commentaire pour le moment.
Une remarque ? Laissez un commentaire

1491