Régime sans sucre

Moins 2 kilos avant les fêtes

maigrir pour noël

Avis de chapons et de bûches.. quatre semaines avant de mettre les pieds dans le plat, serrons-nous un peu la ceinture et soyons sport. Commençons par le menu.

Perdre 500 grammes par semaine est une moyenne raisonnable qui permet de faire des repas équilibrés et de se stabiliser. » Il va falloir se mettre au sport, même en décembre, forcer sur les protéines car elles nourrissent le muscle et sont rassasiantes, éviter les graisses et les aliments dits « à fort index glycémique ». Ces derniers provoquent une montée d’insuline qui favorise la transformation du sucre en graisse. Ceux qui sont le plus souvent consommés : les céréales du petit déjeuner, le pain blanc, les pommes de terre.

Au petit déjeuner

Commencez par un yaourt nature, demi-écrémé. Évitez le 0% avec des fruits, car il est sucré. Buvez en même temps un grand verre d’eau fraîche. L’hydratation – de un litre à un litre et demi par jour – est capitale. Préférez une eau riche en magnésium, de type Hépar (23 % des femmes sont en déficit), également bonne pour le transit. Puis un café ou un thé pour vous réveiller. Accordez-vous deux tranches de pain riche en fibres (pain aux céréales, pain noir ou au son), une noisette de beurre (soit 10 grammes). Bannissez la confiture pour ne pas favoriser la sécrétion d’insuline. Si vous avez encore faim, terminez par un oeuf ou encore par une tranche de jambon.

Au déjeuner

Les crudités sont une très bonne entrée en matière. Au restaurant, demandez-les sans sauce et ajoutez vous-même un léger filet d’huile. Chez vous, préparez la dose de sauce autorisée pour la journée : une cuillerée à soupe d’huile d’olive, de colza ou de noix, deux cuillerées à soupe d’eau. Vinaigre, moutarde, citron et herbes à votre goût. Autre variante, la sauce blanche : deux cuillerées à soupe de fromage blanc à 0% ou à 20%, une cuillerée à café de moutarde, du citron et des herbes. Poissons blancs ou viandes blanches restent des valeurs sûres, à consommer à volonté.

Accordez-vous deux fois par semaine de la viande rouge maigre (filet, faux-filet, romsteck, tournedos) et grillée, évidemment ! Idem pour les poissons gras (espadon, thon, saumon).

Accompagnez vos plats de légumes à volonté. Les féculents sont normalement réservés aux grandes sportives, mais si vous sentez que vous allez craquer, accordez-vous trois cuillerées à soupe de riz, pâtes ou lentilles. En dessert, un laitage nature. Limitez le verre de vin aux occasions où il est difficile de le refuser : un dîner entre amis, par exemple.

Envie de goûter ?

Deux ou trois galettes de riz soufflé (au rayon diététique des supermarchés), avec un grand verre d’eau ou une tasse de thé, sont autorisées.

Au dîner

Votre ligne en dépend. En effet, la nuit, le métabolisme tourne au ralenti et on brûle moins les calories. Misez sur la soupe (une assiette). Si elle n’est pas maison, lisez les étiquettes : elle ne doit pas dépasser 40 calories pour 100 millilitres.

Vous avez encore faim? La viande blanche ou le poisson blanc sont toujours vos alliés. Accompagnez l’une ou l’autre d’une salade, assaisonnée avec le reste de la sauce que vous avez préparée au déjeuner.

Un yaourt nature, deux ou trois petits-suisses, un fromage blanc à 0% ou une tranche de fromage à moins de 10 % de matières grasses (mention obligatoire sur l’étiquette depuis novembre 2004). Une tisane… et au lit !

0 Commentaire(s) Poster un commentaire
Aucun commentaire pour le moment.
Une remarque ? Laissez un commentaire

0727