Régime sans sucre

Le régime sans sucre ou régime Atkins

Régime sans sucre

Le régime sans sucre a pour effet de créer des conditions plus favorables pour une meilleure régulation de la sécrétion d’insuline pancréatique et ainsi de contribuer à une meilleure utilisation par l’organisme des différents nutriments ingérés au cours du repas, notamment les sucres.

Ce régime est presque dépourvu de glucides. Les pommes de terre, le riz, les pâtes, les céréales, les fruits, le lait, les légumes secs sont supprimés de l´alimentation. Naturellement, tous les produits sucrés – desserts, chocolat etc – sont interdits.

En revanche, le régime Atkins permet de manger sans limitation des protéines (viandes, œufs, poissons), et des lipides (mayonnaise, beurre, huile, margarine).

Un régime sans sucre : pourquoi ?

Le régime sans sucre est recommandée :

  • Chaque fois que la masse graisseuse corporelle devient excédentaire.
  • Et que cette augmentation est associée à un dysfonctionnement pancréatique.

Il consiste à éliminer totalement les aliments dits » à index insulinique élevé » et à les remplacer par des aliments équivalents « à index insulinique bas », c’est-à-dire des aliments dont l’ingestion ne déclenche pas ou peu de sécrétion d’insuline.

Ce régime exclut les glucides de l’alimentation. Totalement pendant une à deux semaines. Puis il les réintroduit progressivement dans les semaines suivantes jusqu’à un certain seuil que chacun doit définir par rapport à son organisme. Le régime Atkins repose sur trois fondements : pas de sensation de faim, pas de comptage calorique, pas de pilule miracle.

Points forts du régime Atkins :

  • Relativement facile à suivre
  • Effets amaigrissants rapides

Points faibles du régime Atkins :

  • Risque de constipation
  • Risque de problèmes artériels.

Comment ça marche ?

Régime Atkins

Le Dr Robert Atkins est parti de deux constats :

  • Compter les calories n’aide pas à perdre du poids. Il faut donc trouver un autre moyen pour maigrir.
  • la majorité des personnes en surpoids présentent des problèmes d’assimilation des glucides, une histoire familiale de diabète ou sont pré-diabétiques. Éliminer les glucides permettrait donc de contrer ce déséquilibre métabolique.

Avec le régime sans sucre on peut manger autant qu’on veut, aussi souvent qu’on veut, du moment que les aliments ingérés ne contiennent pas ou peu de glucides. Les aliments riches en graisses et en protéines sont privilégiés. Le plat type du régime Atkins est le steack-salade. Cette dernière est le seul légume vraiment recommandé, les autres faisant l’objet d’intenses restrictions. Toutes les viandes et les fromages sont admis. Les fruits sont interdits (à l’exception des jus de citron). La consommation de boissons sucrées aux édulcorants est autorisée. Atkins met l’accent sur les graisses qui permettent selon lui une meilleure satiété que les glucides.

Qu’en dit la recherche ?

Régime et la santé

Le Dr Atkins n’a jamais engagé lui-même d’études scientifiques sur son « régime révolutionnaire ». Cependant, il existe un certain nombre d’études ayant évalué les effets à court terme et à long terme du régime Atkins. Toutes ont confirmé qu’il conduisait à une perte de poids significative sur six mois. Il faut toutefois noter qu’au bout d’un an les effets du régime Atkins ne sont pas plus importants que ceux d’un régime pauvre en graisse.

De plus, l’usage à long terme de ce régime est déconseillé par un grand nombre d’études du fait de sa haute teneur en graisses qui augmente le risque de maladies cardiovasculaires. En 2003, une revue systématique de toutes les études conduites sur les régimes pauvres en glucides depuis 1966 a conclu que cette perte de poids est due à une restriction calorique et à une adhésion plus importante des personnes au régime mais pas à la réduction des apports glucidiques.

Pour les auteurs de cette étude, « il n’existe pas de preuves suffisantes pour pouvoir émettre des recommandations en faveur ou en défaveur des régimes pauvres en glucides, en particulier pour les personnes de plus de 50 ans, pour une utilisation supérieure à 90 jours et pour des régimes prônant des apports inférieurs ou égaux à 20 g de glucides par jour ».

Il est important de noter d’autre part que les recommandations nutritionnelles d’Atkins font la part belle aux graisses saturées, aux produits laitiers entiers et au sel qui représentent les trois familles d’aliments les plus souvent mis en cause par les scientifiques dans l’apparition des maladies cardiovasculaires et chroniques

0 Commentaire(s) Poster un commentaire
Aucun commentaire pour le moment.
Une remarque ? Laissez un commentaire

7938